Cérémonie d’ouverture de la Conférence annuelle des Encadreurs pédagogiques (CAEP) 2019 de la DREPPNF – NORD

IMG_20190716_091636Le top départ de la conférence des encadreurs pédagogiques du bassin de Ouahigouya a été donnée ce matin du mardi 16 juillet 2019, à partir de 9h00, par Mme le Haut-commissaire du Yatenga, représentant M. le Gouverneur de Région empêché. Prévue pour durer quatre jours du 16 au 19 juillet, les travaux se dérouleront dans la salle de l’amphithéâtre de l’ENEP de Ouahigouya.

La cérémonie d’ouverture a connu la présence des directeurs et chefs de service, des partenaires sociaux, des autorités militaires et paramilitaires et de nombreux participants venus des quatre coins de la région du Nord et d’ailleurs.

Le mot de bienvenue du Maire de la ville de Ouahigouya a été lu par Mme la 2eme adjointe au Maire. Dans son allocution, elle a tenu à souhaiter bienvenue et bon séjour aux participants, et elle a ensuite remercié les autorités sur le choix porté sur sa commune.

IMG_20190716_092230Le discours d’ouverture du ministre de l’Education Nationale, de l’Alphabétisation et des langues nationales, quant à lui, a été lu par Mme la Haut-commissaire au nom du premier responsable de la région.

IMG_20190716_091725Avant l’entame de cette allocution, une minute de silence a été observée en la mémoire des acteurs et partenaires du système éducatif qui ont été fauchés par la mort au cours de l’année scolaire qui s’achève. Dans ces propos, le ministre a rappelé les conditions difficiles que connaît l’école Burkinabè dans son ensemble et la région du nord en particulier, les mouvements des acteurs et partenaires sociaux ainsi que les résultats un peu mitigés du CEP session 2019, mais qui sont entre autres des défis à relever par l’encadrement pédagogique pour une école plus sure et d’où sortiront des cadres compétents. Il a en outre invité les conférenciers à une assiduité aux travaux sur les thèmes qui seront développés au cours de la conférence.

La lecture des informations administratives a mis à cette cérémonie.

SCTIC/DREPPNF-NORD

Publicités
Publié dans Divers | 1 commentaire

DREPPNF-NORD: Conférence Annuelle des Encadreurs Pédagogiques 2019: Kit du participant

competence1- Fondements et mise en oeuvre de l’intégration

2- Fondements Principes -Demarches bon

3- GENERALITES SUR LA REFORME CURRICULAIRE

4- Présentationdes Curricula et outils d’accompagnement F des Formateurs

5- RESUME DE l’APPROCHE SAFE SCHOOL MAI 2019

6- Safe School PSS UNICEF Mai 2019

7- EVALUATION

8- REMEDIATION

SCTIC/DREPPNF-Nord

Publié dans Divers | 1 commentaire

Résultats statistiques au CEP 2019 de la DREPPNF-NORD

Les données statistiques au Certificat d’Études Primaires (CEP) de la session de 2019 dans la Direction Régionale de l’Éducation Préscolaire Primaire et Non Formelle du Nord se présentent conformément aux représentations graphique et tableau ci-après.

Capture du 2019-06-29 10-05-01

Tableau des résultats statistiques au CEP 2019

Provinces

Présentés

Admis

Taux de réussite au CEP

Loroum

2118

1172

55,34 %

Passoré

13320

5966

44,79 %

Yatenga

15093

6180

40,95 %

Zondoma

4665

2204

47,25 %

RÉGION

35196

15522

44,10 %

SCTIC/DREPPNF-N

Publié dans Divers | Laisser un commentaire

CEP 2019 dans la région du Nord : Ouverture de la première enveloppe à l’école Yipaala de Ouahigouya

Le top départ des épreuves du Certificat d’Etudes Primaires 2019 de la Région du Nord a été donné ce matin dans l’enceinte de l’école Yipaala de Ouahigouya par Mme KABOU Séni, Haut-commissaire de la province du Yatenga, représentant M. le Gouverneur de la Région du Nord, à travers l’ouverture de la première enveloppe.

Mme le Haut-commissaire, avant l’ouverture officielle de la session, a profité prodiguer des conseils et faire des bénédictions aux candidats.

C’est un total 36 459 candidats dont 20 093 candidates qui composent dans la région du Nord pour cette année.

Selon les autorités locales, plus d’une centaine d’écoles sont restées fermées pour causes de défi sécuritaire, mais promesse a été faite par les plus hautes autorités du MENA-PLN qu’une session spéciale de rattrapage du CEP sera organisée au profit des candidats qui remplissent le volume horaire de travail dans les mois à venir.

SCTIC/DREPPNF-N

Publié dans Divers | Laisser un commentaire

Cérémonie de lancement de la commémoration du centenaire de la création du Burkina Faso

DSC00367Placée sous la présidence de M. Hassane SAWADOGO, Gouverneur de la Région du Nord, le top départ des activités marquant la célébration des 100 ans de la création du Burkina Faso, ex-Haute-Volta, a été donné ce jeudi 11 avril 2019, par la montée des couleurs nationales dans le bloc des écoles Bimbilin de Ouahigouya.

Montée du drapeau accompagnée de l’exécution du Ditanyè entonnée en chœur par l’ensemble des corps constitués, des personnels et des élèves des 6 établissements scolaires que compte le bloc Bimbilin, brève allocution de Monsieur le Gouverneur ont été les temps forts de cette cérémonie.

IMG_20190411_073714

Parallèlement à cette cérémonie commémorative régionale, dans les autres structures éducatives (DREPPNF, DPEPPNF, CEB, écoles) de la région du Nord, la même ferveur été observée.

IMG_20190411_073457_2

SCTIC / DREPPNF N

Publié dans Divers | Laisser un commentaire

Protocole d’accord : Séance d’information aux acteurs de base dans la région du Nord.

DSC00121Le mercredi 26 décembre 2018 s’est tenue dans l’amphithéâtre de l’École Nationale des Enseignants du Primaire (ENEP) de Ouahigouya, une séance d’information sur le protocole d’accord entre le gouvernement et la Coordination Nationale des Syndicats de l’Éducation (CNSE).

DSC00117

L’objectif visé par cette rencontre est de mettre au même niveau d’information aux différents acteurs de base (enseignants, encadreurs, autorité administrative, parents d’élèves …) sur l’état de mise en œuvre du protocole à la date du 10 décembre 2018.

Ci-joints les contenus des communications:

1- Communication sur la mise en oeuvre du protocole-3

2-Presentation_1 Passerelles

3-  Simulation 2

4- communication sur le statut valorisant_VF1 – Copie

5- Présentation avancement MANDATEMENT

SCTIC/DREPPNF-N

Publié dans Divers | Laisser un commentaire

Bilan des activités du projet « Safe School » dans la DREPPNF du Nord

DSC00084Après dix mois d’intenses activités pour rendre l’école plus sure dans la région du nord, les responsables du projet « Safe school » ont organisé à Ouahigouya ce jeudi 20 décembre 2018, un atelier pour rendre compte des résultats de la mise en œuvre du projet. A cet effet, ils ont convié les premiers responsables de la région du Nord, les structures déconcentrées en charge des questions d’Éducation et de la Santé ainsi que les partenaires sociaux. En rappel le projet s’est exécuté dans 196 écoles de 11 Circonscriptions d’Education de Base (CEB) des provinces du Loroum et du Yatenga.

L’ouverture des travaux a été ponctuée par trois allocutions à savoir celle du Directeur de Cabinet représentant M. le Maire de la Commune de Ouahigouya, du Chef de projet « Safe School » et du Secrétaire Général de la province du Yatenga, représentant Monsieur le Gouverneur de la région du Nord empêché.

DSC00118Le porte-parole du maire de Ouahigouya a d’emblée salué les organisateurs du présent atelier pour l’initiative noble qui est la leur à savoir rendre l’école plus sure dans les zones à fortes menaces sécuritaires. Avant de terminer son propos par des remerciements en formulant également un souhait de bon séjour dans la cité de Ouahigouya, à l’endroit des participants venus de loin.

DSC00087Prenant la parole, le chef de projet a d’abord présenter le projet « Safe School », émanant de l’ONG danoise DRC ( Danish Refugee Council) et cofinancé en grande partie par l’UNICEF, il s’exécute dans trois régions du Burkina Faso que sont : la Boucle du Mouhoun, le Centre Nord et le Nord. Ensuite il cité les résultats atteints par « Safe school » dans la région Nord qui se résument en:

– la formation des encadreurs pédagogiques et des points focaux,

– l’appropriation de l’approche « Safe school »,

– la formation des enseignants, des personnels de santé, des partenaires (AME, APE et COGES)

– et des actions diverses pour accompagner les structures déconcentrées du ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, etc.

DSC00089Pour le chef de projet, c’est fort de ces résultats atteints que les bailleurs de fonds (l’UNICEF) et l’ONG DRC ont décidé de la reconduction du projet. Il est donc logique que les acteurs de terrain qui ont contribué à l’atteinte de ces résultats soient conviés pour rendre compte et envisager des perspectives nouvelles pour plus de résultats en faveur de l’éducation en situation de crise.

Le représentant de Monsieur le Gouverneur de Région, dans son mot d’ouverture, a exhorté les participants à passer au peigne fin les acquis et les insuffisances du projet, afin de proposer des axes d’amélioration pour une meilleure réorientation du projet dont les bailleurs de fonds ont prévu sa reconduction.

Après les discours inaugural, les participants ont eu droit à deux (02) communications :

  1. Bilan et perspectives ;

  2. Recommandations.

DSC00117La communicatrice, Madame Alimata SAWADOGO, Superviseur du projet pour la région du nord, a dans sa présentation, fait ressortir les acquis engrangés par le projet qui sont :

  • La formation de 1058 élèves dont 149 filles selon l’approche « safe school » ;

  • L’élaboration de 113 sur 196 plans de préparation et de réponse d’urgence ;

  • La formation des encadreurs pédagogiques ;

  • La formation des personnels de santé et des enseignants ;

  • La sensibilisation des partenaires sociaux sur l’approche « Safe School » ;

  • La participation à l’organisation du regroupement des élèves en classe d’examen des zones d’insécurité pendant les vacances scolaires…

Les difficultés se résument au démarrage tardif des activités, c’est à dire en fin mai à l’orée des vacances scolaires et la période choisie pour la formation qui n’était propice non plus.

Dans les perspectives, il ressort que des efforts devront débuté à temps dans l’exécution des activités, l’implication des autorités locales dans la mise en œuvre du projet et l’ouverture du projet à d’autres écoles qui sont dans le besoin.

DSC00092

En termes de recommandations, les participants ont émis quelques avis qui sont entre autres :

  • la généralisation de l’approche à travers toutes les écoles de la région ;

  • L’implication de tous les enseignants de la même école dans la mise œuvre du projet ;

  • L’appui et l’organisation de cellules de veilles autour de chaque école ;

  • La réflexion sur la prise en charge des écoles déjà fermées pour cause d’insécurité ;

  • L’implication des forces de défense et de sécurité dans la technique de résilience et/ou riposte en cas d’attaque ;

  • Une plus grande implication des élus locaux dans la stratégie de mise en œuvre ;

  • La vulgarisation du guide de mise en œuvre du projet.

DREPPNF/SCTIC

Publié dans Divers | Laisser un commentaire